cours comptabilité analytique: Eléments de base du calcul des coûts

cours comptabilité analytique

Principalement ce sont les charges de classe six de la compta générale, càd relatives à l'exploitation de l'exercice, qui sont ventilées et reprises par la compta analytique pour le calcul des coûts. 
Mais en fait, parmi ces charges de classe 6, certaines sont considérées comme non incorporables. Il s'agit notamment des amortissements de frais d'établissement et de charges ne présentant pas un caractère habituel dans la profession et doivent être donc considérées comme un risque (provision pour dépréciation ,prime d'assurance-vie, ...). 

D'autres charges nommées supplétives peuvent être prises en compte ; on désigne sous ce vocable les charges fictives qui correspondent à la rémunération des capitaux propres de la société, et le cas échéant à la rémunération de l'entrepreneur individuel non salarié, qui n'est pas fiscalement déductible ni inscrite en charges de la compta générale. 

D'autres charges, enfin, sont changées lors de leur prise en compte dans le calcul des coûts car elles apparaissent comme trop conventionnelles ou induites par des considérations fiscales : c'est notamment le cas des amortissements, lorsqu'ils sont très différents de la dépréciation économique réelle des biens et que cette dernière peut être évaluée. Des amortissements dites "économiques" peuvent donc être substitués aux amortissements "comptables" d'origine fiscale dans les calculs des coûts.


cours comptabilité analytique