Choisir la forme juridique de son entreprise

choisir la forme juridique de l'entreprise dépend de la nature de l'activité, de la quantité des investissements, du nombre d'associés, du régime matrimonial, du régime fiscal et social de l'entreprise et du créateur, du mode de fonctionnement et de gestion, des potentialités de développement et des possibilités de transmission.

Créer seul
L'entreprise individuelle : la création et la direction résultent de la volonté de l'entrepreneur qui décide d'assumer la responsabilité et d'affecter une partie de ses biens personnels à son activité. Avantages et inconvénients
L'auto-entrepreneur
L'EIRL : entrepreneur individuel à responsabilité limitée
L'EURL : forme de société unipersonnelle.
La SASU est une forme de société unipersonnelle
Créer à plusieurs
Associer les moyens, les efforts et les compétences pour accroître les chances de réussite et se constituer ainsi en entreprise:

SCI : société civile immobilière
SARL : société à responsabilité limitée
SARL à capital variable
SNC : société en nom collectif
SA : société anonyme 
SAS : société par actions simplifiée
La société créée de fait 
La société en participation 
GIE : groupement d'intérêt économique

Comparer les formes juridiques entre elles
Ce tableau vous permet de télécharger un comparatif entre les diverses formes de société et leurs régimes fiscaux et sociaux.

Caractéristiques
Aspect fiscal
Aspectsocial
EURL, SNC, Entreprise individuelle et Société de fait
SARL et SA avec conseil d'administration
EURL et SARL
SA avec conseil d'administration et SA avec conseil surveillance-directoire
SAS pluripersonnelle et SASU
EURL et SASU
SARL et SA

Ainsi, il est nécessaire et important de vérifier la réglementation à laquelle votre activité pourrait être soumise (agence de voyage, agence immobilière, agent commercial....)



Recommandations livres: 
SARL, SAS, SA en 50 questions pratiques : Aspects juridique, fiscal, social ; Conseils pratiques